Les 10 livres indispensables sur la confiance et l’optimisme

Les études ont montré que l’optimisme et la confiance en soi étaient des facteurs de réussite.

Cela fait plusieurs semaines que je vous dispense quelques conseils sur la confiance en soi, l’estime de soi et l’optimisme. Pour les plus avides de connaissances, je trouve judicieux de mettre ici une liste de livres que je juge utiles, voire indispensables, sur l’approfondissement du sujet. Je me sers personnellement de ces sources, en les couplant avec ma pratique concernant le langage du corps. Je vous expliquerai d’ailleurs bientôt comment, grâce au langage du corps, vous pouvez travailler sur votre confiance en vous.

Cela rentrera d’ailleurs en pleine contradiction avec certains auteurs ou blogueurs vous proposant une liste de gestes à faire ou ne pas faire pour « mimer » la confiance. Comme je l’ai déjà précisé, cela rentre en contradiction avec l’éthique du Synergologue: nous cherchons à rendre les personnes authentiques avec elles-mêmes et avec les autres.

Mais j’y reviendrai bientôt!

Voici tout d’abord ma liste de 10 livres sur la confiance en soi, l’optimisme et la confiance relationnelle:

Sur la confiance en soi:

Le pouvoir de la confiance, de Stephen M.R. Covey

Ce livre m’a énormément parlé dans le cheminement et la construction de la confiance en soi. L’auteur n’est d’ailleurs pas tombé dans l’écueil d’assimiler l’estime de soi à la confiance en soi, deux choses bien différentes, mais complémentaire. J’utilise d’ailleurs sa vision en 4 parties de la confiance dans mon dossier.

L’auteur nous fait partager, en plus de ses recherches, son énorme expérience en leadership et performances, avec d’innombrables et intéressantes anecdotes liés à son métier. Covey développe d’ailleurs une partie sur la confiance en l’autre très intéressante, argumentant sur l’authenticité, la vertu, le fait d’être une opportunité pour l’autre. Une vision que je partage!

 

Imparfaits, libres et heureux, de Christophe André

Alors que je discutais avec mon ami Stephen Bunard sur mon envie de travailler sur la confiance en soi, il me dit « Il faut que tu lises Christophe André dans ce cas! ». Perplexe, je me suis renseigné et j’ai acheté quelques-uns de ses livres. Et j’ai bien fait!

André sait de quoi il parle. Psychiatre de formation, il nous explique magnifiquement dans ce livre, avec conseils, exercices et preuves à l’appui, que n’importe qui peut avoir une estime de soi en béton armé. Le livre est très dense, je le considère vraiment comme une référence, qui plus est agréable à lire, sur le sujet.

 

Oser, de Frédéric Fanget

Sans être aussi complet que le livre de Christophe André, j’y trouve beaucoup d’intérêt. Tout d’abord, il y a énormément d’anecdotes et de cas concrets que l’on peut facilement identifier, avec des explications sur la façon d’appréhender des situations de manque de confiance en soi. D’autre part, l’effort de synthétisation sous forme de schéma ou de tableau rend le sujet beaucoup plus clair et ludique, si bien que je me réfère très souvent à ces synthèses.

 

Croire en soi, de Marie-France Muller

Je préfère prévenir le lecteur souhaitant approfondir le sujet: si vous avez déjà lu les précédents livres que je vous ai proposé, passez votre chemin sur celui-ci. Si je mets cet ouvrage dans ma liste, c’est en pensant aux personnes qui n’ont pas forcément le temps ou l’envie de se plonger dans des lectures de plus de 300 pages. Ici, moins de 100 pages (et un petit prix!) sur un début de réflexion qui ravira les plus pressés, mais qui frustrera les passionnés du sujet.

 

Sur l’optimisme:

Éloge de l’optimisme, de Philippe Gabilliet

J’en ai déjà parlé dans cet article, mais si vous ne l’avez pas encore dans votre bibliothèque, c’est le moment ou jamais! Ce livre résume magnifiquement tous les bénéfices d’une vie d’optimiste, et dresse les 4 types d’optimismes et de pessimismes que l’on peut rencontrer, prouvant qu’un optimiste n’est pas un naïf absolu, mais une personne d’avenir! Qui plus est, j’adore la personnalité de l’auteur, Philippe Gabilliet, professeur de leadership à ESCP Europe, dont je publie souvent les interventions sur mon blog ou ma page facebook, car elles sont un condensé de positivisme et de motivation.

 

Vivre heureux, de Christophe André

Oui, encore un livre de Christophe André! Quand je vous dis que j’ai bien fait d’acheter ses livres! Cet ouvrage est une vrai bible sur tout ce qui traite du bonheur, malheur, optimisme et pessimisme, avec des aides sur comment vivre heureux même quand l’on a connu le malheur. André n’est pas avare d’anecdotes sur ses patients, qui ont connu dépressions et troubles du comportements à cause d’un manque de bonheur. Un excellent livre pour ceux qui, comme moi, pratiquent sur le terrain.

 

La force de l’optimisme, de Martin Seligman

Seligman a été le fondateur de la psychologie positive, et restitue dans son livre tout ce que l’on sait sur les effets de l’optimisme et du pessimisme sur la santé, le corps, nos relations sociales et professionnelles. Beaucoup de tests à remplir dans ce livre (je ne suis pas forcément convaincu par cela car on a souvent tendance à « tricher » inconsciemment) pour connaître son degré d’optimisme, mais en finalité, l’ouvrage est fort passionnant!

 

Sur la confiance relationnelle:

Éloge de la chance, de Philippe Gabilliet

Dans une certaine mesure, il s’agit de la suite de « Éloge de l’optimisme » du même auteur. Pourtant, même si le sujet est apparenté, il n’est pas pour autant identique. Gabilliet résumé ici une idée qui est pour moi importante: avant de chercher l’opportunité chez les autres, il faut d’abord en être une soi-même. Le mythe de la chance et de la fatalité est ici détruit: nous sommes maître de notre vie, et notre bonheur, ou malheur, dépend de notre capacité à réagir aux « coups du destin ». C’est un livre qui m’a aussi marqué, et j’aurai l’occasion d’en faire plus longuement une description car tout cela est riche d’enseignements.

 

Cultiver l’intelligence relationnelle, de Daniel Goleman

Le bonheur ne tient pas qu’à nous, mais il dépend aussi de notre capacité à communiquer sainement et efficacement avec les autres. Combien d’entre-nous se défendent quand on leur reproche d’avoir manqué de tact en rétorquant: « j’ai dit ce que je pensais ». Même si dans le fond, l’intention d’être authentique est louable, c’est aussi une maladresse de penser que seul le message importe: le messager et le récepteur le sont encore plus. Les livres de Goleman sont une excellente source de réflexion sur notre capacité à travailler sur nos émotions pour devenir plus efficace et authentique.

 

Osez être vrai, de Marc Pistorio

Dans ce livre on retrouve une suite de cas concrets sur notre capacité à porter des masques quand cela nous arrange (ou dérange), dans le seul but de ne pas se montrer tel que l’on est. Au final, à force de ne plus être soi-même, on en oublie souvent qui on est, Pistorio offre donc des clefs pour ne plus avoir peur de se révéler. J’apprécie le ton de l’auteur à nous dire qu’il n’y a pas de « recettes miracles », mais que chacun à la sienne. A noter que les cas personnels, de couple ou familiaux sont passés en revues, et que la réflexion est intéressante pour améliorer sa communication. Seul bémol, les deux tiers du livres sont consacrés au couple et à la famille, j’aurais aimé une partie sur la vie professionnelle.

 

Et vous, avez-vous lu des livres qui vous ont fait réfléchir sur la confiance, l’optimisme et les qualités relationnelles?

Partagez vos références en commentaires pour agrandir notre bibliographie!

Laisser un commentaire