Thérapies comportementales et cognitives : quelle utilité ?

Connaissez-vous les thérapies comportementales et cognitives, autrement appelées TCC ? Si vous vous intéressez à la psychologie ou la psychothérapie, il y a des chances, car c’est une méthode qui devient de plus en plus populaire, mais pourtant réservée qu’aux universitaires, médecins, psychologues…

Elle a en effet montré d’excellents résultats sur certains troubles. Mais à quoi servent les thérapies comportementales et cognitives ? Que sont-elles ? Est-ce vraiment efficace ?

N.B : Il existe, dans le milieu scientifique, quelques critiques sur les TCC, comme il existe des études soulignant leurs qualités. Je vous invite à vous renseigner un maximum afin de vous faire votre propre avis, comme par exemple en lisant cette méta-étude (anglais). J’ai voulu vous faire découvrir une thérapie que je trouve intéressante.

 

Les thérapies comportementales et cognitives

Voici un tableau résumant l’efficacité des TCC comparée à d’autres formes de traitements selon la pathologie.

PATHOLOGIE EFFICACITÉ DES TCC COMPARAISON
Dysmorphophobie (obsession à l’égard d’un défaut physique) 82% Plus grande efficacité des TCC par rapport à un traitement médicamenteux ou un placebo
Trouble panique 77% Plus grand efficacité de TCC par rapport aux thérapies psychodynamiques, de soutien ou à la relaxation
Agressivité/colère 66-69% Efficacité équivalente des TCC et des thérapies psychodynamiques, de soutien ou à la relaxation
Dépression 51-87% Plus grand efficacité de TCC par rapport aux thérapies psychodynamiques, de soutien ou à la relaxation
Anxiété chez l’enfant 56% Plus grande efficacité des TCC par rapport à un placébo
Fatigue chronique 40-50% Plus grande efficacité des TCC par rapport aux traitements habituels
Troubles de la personnalité 47% Moins grande efficacité des TCC par raport aux thérapies psychodynamiques, de soutien ou à la relaxation
Troubles anxieux généralisé 46% Plus grand efficacité des TCC par rapport aux traitements habituels
Boulimie 40-44% Plus grande efficacité des TCC par rapport aux thérapies psychodynamiques, de soutien ou à la relaxation
Troubles obsessionnels compulsifs (TOC) 38-50% Pas d’éléments de comparaison avec d’autres thérapies

Laisser un commentaire