Dépression : comment se sortir de la déprime (tout seul, naturellement) ?

Dans cet article nous allons parler de la dépression, cette maladie si compliquée à gérer. On verra les différentes formes de dépression qui existent (du moins, les principales). Puis, on parlera des symptômes de la dépression et de ses causes. Enfin, on verra comment sortir d’une dépression (et si possible, comment soigner la déprime naturellement) ?

depression

A lire aussi : Crise d’angoisse : comment en finir avec les crises de panique ?

 

Définition de la dépression

D’après Wikipedia, la dépression est un trouble mental caractérisé par des épisodes de baisse d’humeur, de tristesse, accompagnée d’une faible estime de soi et d’une perte d’intérêt pour les plaisirs de la vie et pour les activités que la personne tombée en dépression trouvait agréables avant.

La dépression majeure sévère

La dépression est parfois appelée « dépression majeure », « dépression sévère » ou « dépression caractérisée ».

Environ 4% de la population française est touchée chaque année. 1 femme sur 5 et 1 homme sur 10 en sont victimes dans leur vie.

La maladie est plus fréquente entre 20 et 30 ans, avec un pic plus tardif entre 30 et 40 ans.

Les symptômes de la dépression

Les symptômes de la dépression sont classiques : autodépréciation, ralentissement psychomoteur, fatigue, tristesse et pleurs, perte d’appétit, perturbation du sommeil, dégoût, goût de rien ou envie de rien, troubles somatiques, etc.

Le diagnostic de la dépression se base sur plusieurs éléments : le ressenti personnel rapporté par le patient, le comportement perçu par son entourage et le résultat d’un examen psychologique.

A noter que les médecins peuvent prescrire des examens complémentaires pour rechercher d’autres maladies qui peuvent causer des symptômes similaires, des signes physiques identiques. Eh oui, il ne faudrait passer à côté d’une maladie en pensant que ce n’est « qu’une » période de déprime !

Angoisse et dépression

J’ai moi-même souffert de dépression pendant une sale période de ma vie.

Cela a duré plusieurs mois et je m’en souviens encore. Je mêlais en plus dépression et crises d’angoisse.

Ce syndrome (ensemble de symptômes) est un grand trouble de l’humeur (qui peut aussi se ressentir comme un trouble de l’humour).

L’humeur dépressive

Il faut néanmoins différencier la dépression de l’humeur dépressive qui est une baisse de moral pouvant affecter le bien-être d’un individu (ses émotions et son comportement). L’humeur dépressive peut comprendre de la tristesse, de l’anxiété, de l’agitation, un sentiment de vide, d’ennui, de déception, de culpabilité, d’irritabilité, d’inutilité…

Attention, l’humeur dépression peut être un signe de dépression mais il faut d’autres signes associés pour pouvoir réellement parler de déprime.

Y’a aussi beaucoup de gens qui ont juste un coup de mou mais qui ne sont pas vraiment déprimés.

La dépression psychotique

Il existe d’ailleurs plusieurs formes de dépression. Par exemple, il y a la dépression psychotique qui désigne un état dépressif accompagné de symptômes psychotiques.

Celle-ci survient généralement lors de contextes de trouble bipolaire.

La dépression récurrente brève

Cette forme de dépression est assez atypique.

La dépression brève récurrente est un trouble mental caractérisé par des épisodes dépressifs à intermittence (pendant typiquement 2 à 4 jours d’affilée), survenant au moins une fois toutes les semaines durant une période d’un mois ou d’une année.

La dépression nerveuse

Il existe aussi la dépression nerveuse qui est une maladie, et non une simple fatigue psychologique passagère, que l’on peut parvenir à faire disparaître avec un peu beaucoup de volonté.

Elle se traduit souvent par un mal-être profond, un sentiment de tristesse constant et une fatigue aussi bien mentale que physique.

La dépression chronique

Dans certains cas, la période dépressive s’étend sur plusieurs années. On parle alors de dépression chronique…

La dysthymie c’est lorsque les symptômes de la dépression sont un peu moins nombreux et un peu moins intenses, mais durent très longtemps. Les personnes souffrant de troubles dysthymiques disent se sentir comme tristes en permanence.

La dépression amoureuse

Elle peut toucher n’importe qui à la suite d’une séparation douloureuse ou d’un divorce.

La dépression infantile

Car, non, la dépression n’est pas réservée aux adultes.

Les symptômes de la dépression infantile sont différents de ceux de l’adulte. C’est une sorte de dépression par à-coups, plus difficile à cerner que la dépression de l’adulte.

Les causes peuvent être multiples mais  c’est souvent un événement perturbateur et déstabilisant qui en est à l’origine: déménagement, séparation des parents, décès d’un proche, etc.Chez l’enfant, l’état dépressif se manifeste de façon insidieuse, voire trompeuse.

Chez l’enfant, l’humeur dépressive de l’adulte peut être remplacée par l’irritabilité, l’amaigrissement peut laisser place à l’absence d’augmentation régulière du poids à cet âge. Les plaintes somatiques et le retrait, la plupart du temps, discret, des relations sociales, sont des problèmes courants en cas de dépression infantile. L’enfant a également tendance à moins jouer et ses performances scolaires diminuent. Certains vont moins manger, être abattus. D’autres, à l’inverse, vont être hyperactifs, très excités, voire agressifs.

Perte du sommeil ou de l’appétit, anxiété, changements brutaux d’humeur, voire maladies de peau ou maux d’estomac sont également autant d’indices du trouble dont souffre l’enfant. Si ce mal-être, cet ennui, cette morosité et ce sentiment de tristesse perdurent et interfèrent avec la vie scolaire et les loisirs, il faut absolument emmener votre enfant consulter un professionnel.

deprime

 

Les causes de la dépression

Avec le temps, la connaissance de la nature et des causes de la dépression a nettement évolué, bien que sa compréhension soit à ce jour incomplète et encore sujette à discussion.

Les causes de la dépression proposées incluent des facteurs biologiques, psychologiques (deuil, rupture amoureuse, traumatisme, etc.) et psychosociaux ou environnementaux.

La plupart des théories biologiques se concentrent sur des neurotransmetteurs, des molécules naturellement présentes dans le cerveau qui permettent la communication chimique entre neurones. Les neurotransmetteurs comme la sérotonine, la noradrénaline et la dopamine sont particulièrement étudiés.

La cause ? Peut-être sont-ce les perturbateurs endocriniens, les ondes, etc. Personnellement, je pense que si les êtres gens sont si déprimés (les français sont les champions du monde de la consommation d’antidépresseurs) c’est à cause des progrès de l’évolution. Il y a beaucoup de stress, on est dans une perpétuelle recherche de la rentabilité de notre temps, nos conditions de travail ne sont pas toujours les meilleures, etc.

La plupart d’entre nous vivent aussi dans des conditions contre-natures (on voit du béton le matin en nous levant au lieu d’une forêt, par exemple). Cela peut contribuer à rendre certaines personnes malheureuses…

sortir de la depression

 

Les risques liés à la dépression

Surtout, ne prenez pas à la légère votre dépression si vous en souffrez.

Faites-vous suivre par un professionnel. Car, il y a en effet des risques liés à la dépression.

La dépression est une condition handicapante qui peut retentir sur le sommeil, l’alimentation (prise ou perte de poids) et la santé en général avec notamment un risque de suicide dans les cas les plus graves (surtout dans la dépression mélancolique qui est la forme la plus grave de la dépression qui multiplie les idées suicidaires et les passages à l’acte), ainsi que sur la famille, la scolarité ou le travail.

Je ne veux pas vous faire flipper mais les individus souffrant de dépression ont généralement une espérance de vie raccourcie par rapport aux autres individus, en partie à cause d’une plus grande susceptibilité à d’autres maladies et au risque de suicide. De plus, les patients actuellement ou anciennement dépressifs sont parfois stigmatisés.

C’est vraiment une maladie méconnue et incomprise. C’est presque un tabou ! Mais n’hésitez pas à consulter si vous vous sentez mal, il n’y a pas de honte à ça…

A lire également : Angoisse de mort : comment ne plus avoir peur de la mort ?

depression suicide

 

Dépression : que faire pour s’en sortir ?

Comme je vous l’ai dit, si vous vous sentez vraiment déprimé, vous devriez consulter un médecin. Je vais vous parler ici des façons de soigner la dépression avec un accompagnement médical. Je vous dirai aussi ce que vous pouvez essayer de faire, de votre côté, pour vous en sortir. Mais retenez bien que, quoi qu’il en soit, je vous recommande vivement un avis médical…

Traitement de la dépression : comment sortir de la dépression ?

Les patients sont habituellement traités avec un médicament antidépresseurs, et dans certains cas suivent une psychothérapie.

Combien de temps dure une thérapie ? La durée de la dépression est grandement variable, pouvant aller d’un épisode unique de quelques semaines à une longue période d’épisodes dépressifs prolongés et répétés.

Les psychothérapies peuvent se baser sur les théories de la personnalité, de la communication interpersonnelle, et de l’apprentissage.

L’hospitalisation peut s’avérer nécessaire dans le cas d’auto-négligence s’il existe un risque significatif de suicide ou pour la sécurité de l’entourage ou si une dépression est résistante aux traitements médicamenteux et à la psychothérapie. Mais c’est quand même rare.

Et puis, il faut faire attention, l’utilisation à long terme et l’abus de certains médicaments et substances peuvent favoriser ou aggraver les symptômes dépressifs.

Comment se sortir d’une dépression tout seul ?

Est-il possible de sortir de la déprime tout seul ? Je ne le pense pas.

Alors, je sais que c’est difficile de parler de ces choses-là à son médecin. Je sais que ce n’est pas facile d’admettre que l’on est déprimé.

Mais pour s’en sortir, il est conseillé d’avoir confiance en son médecin et de l’écouter s’il vous conseille d’aller voir un psy.

Comprenez bien qu’être déprimé ne veut pas dire que vous êtes quelqu’un de faible ou de fou…

Le truc c’est qu’identifier et accepter votre trouble vous rassurera d’une certaine façon et vous aidera à mettre un pied devant l’autre pour vous en sortir.

Comment soigner la dépression naturellement ?

En complément de votre thérapie, il y a plusieurs choses que vous pouvez essayer de votre côté pour vous sortir de la dépression.

Cependant attention, ces solutions ne doivent pas se substituer un traitement médical adapté si nécessaire, ce ne sont que des compléments.

Soigner la dépression par les plantes

Tout d’abord, vous pouvez aller voir un phytothérapeute ou un homéopathe pour essayer d’avoir des plantes permettant de soigner vos nerfs.

Car oui, on peut soigner certaines dépressions par les plantes ! La phytothérapie (médecine fondée sur les extraits de plantes et les principes actifs naturels) sera alors votre meilleure alliée.

Surmonter la dépression avec le millepertuis

Le millepertuis est connu pour ses effets antidépresseurs, il était même autrefois considéré comme une plante magique, un “chasse diable”. Depuis près de 2 500 ans, il sert à repousser la mélancolie.

Calmant, le millepertuis commun, ou millepertuis officinal, est aussi efficace contre l’insomnie, pour favoriser un sommeil réparateur, pour aider dans le sevrage du tabac ou pour soulager des plaies.

Cependant, le millepertuis peut avoir des effets secondaires. Il ne doit absolument pas être absorbé par des individus bipolaires. Ni par des femmes enceintes ou qui allaitent.

Prendre du millepertuis peut également rendre photosensible. Il faut donc éviter de se mettre au soleil si vous décidez d’en prendre. Vous voilà prévenu !

Il est également contre-indiqué chez les personnes présentant un problème de fertilité, un déficit de l’attention avec hyperactivité, une dépression majeure, chez les personnes atteintes de schizophrénie ou de la maladie d’Alzheimer.

Le millepertuis peut également provoquer des troubles digestifs légers, une sensation de fatigue, des troubles du sommeil, certains cas d’allergie cutanée et de sécheresse buccale.

Il est déconseillé de consommer du millepertuis en même temps que du ginkgo, de la valériane, de l’aubépine, de la passiflore (entre autres).

Enfin, le millepertuis peut interagir avec pas mal de médicaments (les contraceptifs, les autres antidépresseurs, surtout les IRS (inhibiteurs de la recapture de la sérotonine).

De manière générale, le millepertuis ne devrait pas être consommé sans avis médical.

Surmonter la dépression avec l’homéopathie

L’homéopathie est une médecine douce pratiquée un peu partout dans le monde, que ce soit par des médecins, des naturopathes et autres professionnels de santé. Elle s’oppose à l’allopathie (c’est notre médecine classique) qui traite les maladies par leurs contraires .

L’homéopathie est une médecine holistique qui s’intéresse à l’individu dans sa globalité : le traitement homéopathique ne dépend pas seulement des caractéristiques de l’individu mais aussi des symptômes.

L’homéopathie considère que les maladies et les symptômes sont dus à un déséquilibre de l’organisme : il faut donc aider celui-ci de retrouver son équilibre initial. Le but du médecin homéopathe est donc de rééquilibrer l’organisme en profondeur et non pas de seulement traiter les symptômes.

Il faut noter que l’homéopathie peut fonctionner sur certains individus dépressifs. Après, on ne sait pas s’il s’agit de d’un effet placebo ou non. Quoi qu’il en soit, l’important c’est que ça fonctionne, non ?

Comment surmonter la dépression avec les massages

Pour éviter d’avoir recours à des électrochocs pour soigner votre dépression (c’est une vieille méthode mais toujours pratiquée dans quelques hôpitaux français), vous pouvez aussi essayer les massages.

Je veux par là, de vous en faire faire !!!

En parlant de massages et par extension, des relations sexuelles (attention, pas si vous souffrez d’addiction au sexe) peuvent faire du bien aussi.

Comment vaincre la dépression avec la lumière

La lumière est également un bon remède reconnu à la dépression. La plupart des dépressifs la fuient et restent dans le noir.

Alors, n’hésitez pas à prendre le soleil ou à avoir vous intéresser à la luminothérapie.

Regardez aussi si vous n’auriez pas de carences (faites faire une prise de sang). Parfois, on a des carences en vitamine D, B ou en omega 3 et cela peut favoriser des symptômes dépressifs.

Surmonter la dépression avec une bonne alimentation

Une bonne alimentation et certains compléments alimentaires peuvent aider à vaincre une dépression.

Personnellement, je m’y suis intéressé durant ma dépression et j’ai perdu du poids (pas seulement à cause de ma dépression mais aussi de mon régime équilibré).

Sachez que le système nerveux a besoin de certaines substances pour chasser la fatigue, le manque de concentration, l’anxiété, la nervosité, le stress, etc. Il faut du glucose (principale source d’alimentation du cerveau), du fer, du magnésium et toutes sortes de vitamines. Consultez un nutritionniste ! Cela m’a permis de me sentir mieux dans mon corps et de trouver le courage de me remettre au sport…

NB : durant une dépression, tout excès d’alcool ou de drogues est à prohiber, en raison de son effet dépresseur après la phase d’euphorie.

Comment surmonter la dépression avec le sport

Le sport peut aider à secréter des hormones du bien-être qui permettent de venir à bout de la dépression.

Il permet d’augmenter le niveau de certains neurotransmetteurs chargés de nous mettre de bonne humeur qui sont présents dans le cerveau . Il permet aussi de libérer des endorphines et de relâcher la tension musculaire, de mieux dormir et de réduire le niveau de stress.

Aussi, le sport permet d’augmenter la température corporelle, ce qui peut avoir des effets apaisants. Tous ces changements dans votre esprit ainsi que dans votre corps permettent de combattre les symptômes de la tristesse, l’anxiété, l’irritabilité, le stress, la fatigue, la colère et le manque d’estime de soi.

Les résultats des recherches montrent que 30 minutes d’exercice par jour pendant trois à cinq jours par semaine permettent d’améliorer les symptômes d’une dépression de façon significative.

Notez que vous n’êtes pas obligé de pratiquer un sport violent. Quelque chose de “doux” comme le yoga ferait très bien l’affaire !

Enfin, avoir une activité sportive permet aussi d’éviter une éventuelle rechute après la fin du traitement d’une dépression nerveuse.

Surmonter la dépression grâce à son entourage

La parole a un effet positif sur les dépressifs. Ne restez pas seul dans votre coin ! Ne vous isolez pas !!!

La famille, les amis, les relations jouent donc un rôle indispensable pour se sortir de ce trou noir.

Certaines psychothérapies incluent d’ailleurs la famille, pour renforcer les effets positifs sur le patient, ou des groupes de soutien, pour sortir de la solitude.

Durant une dépression, je pense que les émotions ne devraient pas être enfouies et refoulées, mais plutôt exprimées et partagées.

Alors, n’hésitez pas à passer un coup de fil à un ami, à parler avec votre conjoint ou vos enfants (pas de votre dépression), à tchatcher avec des gens là où vous êtes, etc.

C’est également bien d’avoir quelques personnes proches avec qui vous êtes assez à l’aise pour pouvoir parler de votre trouble sans trop de problèmes.

vaincre la depression

 

Conclusion sur la dépression

Voilà, j’espère vous avoir au mieux décrit la dépression et vous présenter les différentes solutions que je connais et recommande pour s’en sortir.

Pour aller plus loin contre votre déprime, je vous propose quelques ouvrages sympas (car, oui, de saines lectures peuvent aider) :
Guérir le stress, l’anxiété, la dépression sans médicaments, ni psychanalyse
Faire face à la dépression
La Dépression pour les Nuls

Je vous souhaite vraiment le meilleur et de vaincre votre dépression (ou de votre burn-out ou de vos crises d’angoisse, etc.) ! Ensuite, vous serez bien plus fort ! Certains disent que la dépression est une épreuve qui fait grandir…

soigner depression naturellement

 

A bientôt !

Votre mentaliste,

Fabrice Julien

A lire avant de partir : La pensée positive : comment avoir des pensées positives et rester positif ?

Laisser un commentaire